Après l’écotaxe : la taxe sur l’air

Selon le principe que toute chose à un prix, des indiscrétions en provenance de Bruxelles laissent entendre que serait à l’étude une taxe sur la consommation humaine de l’air (TCHA). En effet à ce jour l’air que l’on respire est la seule denrée encore gratuite.

Dans les diverses instances de l’Union européenne on cogite pour savoir comment définir cette nouvelle taxe, plusieurs hypothèses sont envisagées. Celle qui retiendrait l’attention serait une taxe proportionnelle au volume de la cage thoracique du respirant. Des exonérations totales ou partielles seraient prévues pour les enfants en bas âge et pour les vieillards hospitalisés. En revanche une surtaxe frapperait les fumeurs. Il serait même à l’étude une une vignette sur les véhicules automobiles selon le principe que les pollueurs doivent être les payeurs. Redoutant une grogne des routiers, les camions bénéficieraient d’une détaxe partielle.

D’autre part nous ne savons pas comment la TCHA serait perçue. On parle d’un acquittement annuel, mais les initiateurs sont inquiets devant les effets éventuels du montant à régler en une seule fois.

Dernière difficulté : à qui confier l’encaissement de cette taxe. Pour la confier au secteur privé il faudrait recréer des sortes de fermiers généraux avec un risque d’explosion politique en France. Quant à instituer un monopole public, la Commission européenne s’y refuse ne voulant pas entendre pas prendre une décision contraire au traité de Maastricht.

Texte publié sous la signature de Glasno Zuth, rubrique « canulars politiques », dans le numéro 28 de la revue Prométhée1er trimestre 1997

Ce contenu a été publié dans Bourgeoisie, dette, Union européenne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Après l’écotaxe : la taxe sur l’air

  1. Cros Jacques dit :

    Certains pourraient payer de leur personne. Personnellement, n’étant plus solvable à ce niveau je me considère comme exonéré !

  2. Patrice dit :

    Eh bien, Émile, voilà une blague bien écologique car au vu de sa date, on peut dire que… Tu Recycles!!!!!

    • Rodolphe dit :

      Recyclage ? Si ce texte a vraiment été écrit en 1997, c’est du visionnaire !

      • Emile dit :

        Le texte a bien été écrit en 1997. Durant toute une période nous tenions une rubrique intitulée « l’œil de nulle part » signée « Glasno Zuth » où nous traitions sur un ton humoristique certaines questions.
        La Rédaction

  3. jacky dit :

    Moi,je veux être payé pour respirer l’air

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>