Paris Quimper

Avec les encouragements de la place du Colonel Fabien, la Fédération de Paris du PCF a choisi l’alliance dès le premier tour des prochaines élections municipales. Au diable l’unité du Front de Gauche ! Pour treize élus, la direction du PCF montre, ainsi, le peu de crédit qu’il convient d’accorder à ses critiques de la politique gouvernementale. Jusque là ce n’est que la continuité d’un longue pratique de l’union de la « gauche », quel que soit son nom depuis 1935. Mais, cette fois l’électoralisme sort de ce cadre traditionnel. En effet, la Fédération de Paris côtoiera sur les listes de Anne Hidalgo deux « démocrates sincères » : Dominique Versini et Jean-François Martins. La première est chiraquienne et fut ministre de Jean-Pierre Raffarin. Le second est l’actuel conseiller MODEM de Paris.

Et ce sont les ouvriers qui ont manifesté à Quimper qui sont traités de « nigauds » enlisés dans un mouvement interclassiste !

EF

Ce contenu a été publié dans élections, mouvement politique, Prolétariat. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Paris Quimper

  1. Cros Jacqies dit :

    Mais le Parti de Gauche est-il si différent du Parti Socialiste ? Je ne crois pas. Le Front de Gauche et Mélenchon sont une escroquerie du même tonneau que les CUAL et Bové. Nous avons besoin d’un parti révolutionnaire pas de ces combines à la mords moi le doigt !
    Par ailleurs pour ce qui est de François Hollande voir http://cessenon.centerblog.net/6570379-un-cochon-normal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>